Rencontres gitanes,


Perçus comme des éternels errants, comme menaçants et suspects, intrigants et fascinants Ce premier volet de l'exposition révèle la fabrique des images et la création d'un sujet iconique.

rencontres gitanes

Loin des clichés et des stéréotypes réducteurs, les images reflètent une rencontre entre un photographe et son sujet.

Elles laissent percevoir une autre histoire.

rencontres gitanes

Des sujets surgissent, saisis dans leur vie quotidienne, sur différents territoires. Elle interroge ainsi nos sociétés dans leur capacité à vivre avec ceux qui incarnent un éternel ailleurs.

rencontres gitanes

Les parents, Johny et Ninaï, vivaient alors en caravane avec leurs sept enfants, sur rencontres gitanes terrain situé entre la gare de fret et le Rhône. Face à face.

rencontres gitanes

Les catalogues de l'exposition Mondes tsiganes. Prises par Mathieu Pernot ou les Gorgan eux-mêmes, ces photographies forment rencontres gitanes ensemble sans hiérarchie aucune, ni distinction entre leurs auteurs, comme le souhaitait le photographe.

rencontres gitanes

Celui de Rencontres gitanes Lindskog examine quant à lui la démarche à la fois artistique et ethnographique du photographe. Autour de l'exposition.